Comment optimiser votre concept de bureaux ajustables

La tendance est présente, la demande est de plus en plus insistante, on veut pouvoir travailler debout sur des bureaux ajustables. Sauf que.... il ne suffit pas de mettre simplement des pattes ajustables sous une surface en mélamine et crier BINGO!

Parce que derrière cette vague populaire, le réel enjeu est la santé. Voici 5 conseils pour créer l'ultime espace de travail «sit-and-stand» parfait pour vos employés.



Ne pas laisser tomber le confort de la chaise


Une erreur que l'on voit souvent lorsqu'on intègre les bureaux ajustables dans un concept, c'est de mettre moins l'emphase sur les fauteuils ergonomiques de qualité. Pourtant, plusieurs études suggèrent d'alterner entre le «debout» et le «assis». Certaines parlent de changer de position toutes les 20 minutes, tandis que d'autres encouragent les employés à se lever 10 minutes chaque heure.

Peu importe la méthode utilisée, le temps assis est toujours plus long que le temps passé debout. Donc, le besoin d'avoir une bonne chaise ajustée n'est pas à négliger.

 

La surface de plancher


Comme les employés passeront plus de temps debout, c'est tout à fait logique de s'assurer que la surface de plancher soit confortable.  Si vous aviez l'intention de changer votre recouvrement au complet, il existe aussi des types de surfaces faites pour réduire la fatigue musculaire suite à de longues heures debout. Sinon, pour ceux qui ne peuvent pas changer leur revêtement au complet, des tapis spécialisés se vendent dans tous les magasins à grande surface.

Cependant, attention, car cela peut devenir un irritant pour les employés de devoir constamment tasser leur petit tapis lorsqu'ils reviennent à la position assise, car ces produits ne sont pas faits pour recevoir une chaise.

 

N'oubliez pas de respecter les espaces privés


On a tous connu un épisode plus ou moins ressemblant à celui-ci: «On sort dehors dans notre cour arrière et notre voisin que son terrain est quelques pieds plus haut que le nôtre est debout sur son patio et à une vue imprenable sur notre environnement!»

L'effet peut être relativement le même dans les espaces à aire ouverte avec des bureaux ajustables. Imaginons un concept où les bureaux sont face à face, si votre collègue est debout et vous assis, ce dernier à des billets en première rangée sur le moindre de vos faits et gestes. Il faut donc prévoir l'environnement en conséquence en installant des panneaux acoustiques plus haut, par exemple.

 

Se sentir «à part des autres»


Ça peut sembler particulier, mais certains employés peuvent se sentir mal à l'aise s'ils sont les seuls à être debout dans leur îlot de travail alors que leurs collègues préfèrent être assis. Si un client ou même le patron arrive dans la pièce, il est évident que l'employé debout ne passera pas inaperçu.

Pensez à regrouper les bureaux télescopiques dans le même espace ou placez-les à des endroits moins visibles mais pas en plein milieu de l'aire de travail.

 

Les bureaux ajustables, encore une source de bruit


À travers la tendance des aires ouvertes, le bruit demeure un irritant généralisé. Que ce soit le moteur des modèles électrique ou le bruit métallique de ceux qui sont à manivelle, les tables ajustables rajoutent une source de plus. Lorsqu'on parle de petites quantités, l'effet est minime, mais, si on s'imagine un espace à 200 bureaux dont la moitié sont des systèmes assis-debout, c'est 100 personnes qui montent et descendent leur bureau tous les jours.

Pensez donc à rajouter des éléments insonorisant comme des chaises et fauteuils rembourrés, des recouvrements de plancher en tapis et des panneaux acoustiques décoratifs. Un système de masquage sonore pourrait aussi contrer l'effet des bruits ambiants.

Inspiré et traduit en partie de l'article: How to design the ultimate sit-to-stand office

 
Catégorie: Conseils

Partagez cet article: